1/ Prenez un notaire pour vous, acquéreur, et non celui du vendeur, ça ne coûte pas plus cher et vous assure un vrai conseil objectif.

2/ S’il s’agit d’un bien en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) : faites la distinction entre les documents contractuels et les documents commerciaux. Une photo qui vous plaît, risque de finir par vous décider alors qu’elle n’est pas forcément ce que vous venez d’acheter. En outre, renseignez-vous sur l’environnement et les projets du quartier.

3/ S’il s’agit d’un bien déjà existant, prenez le temps de visiter à différentes heures de la journée, de lire les documents annexés au compromis de vente (diagnostics, documents relatifs à la copropriété…) et si vous ne comprenez pas tout vous pouvez aussi vous faire assister pour obtenir un avis objectif. Votre décision sera donc éclairée.

4/ Si vous devenez pour la première fois copropriétaire vous pourrez visiter les différents articles de notre blog et nous adresser vos questions.